Prunelier



30 septembre 2015 - Prunelier

 


Une petite gelée, et vous pourrez peut-être manger crues ces baies acides et astringentes. La gelée les aura peut-être adoucies. Aussi non, vous pouvez les cuire, les sucrer et en faire des tartes et compotes. Conservées dans de la saumure, une lacto-fermentation plus tard (comme pour la choucroute), vous pourrez les consommer comme des olives, d'après François Couplan.

 


Prunelier (30 septembre 2015 - Crupet)

Prunelier (30 septembre 2015 - Crupet)